Premier repérage de marche nordique de l’année, sous la pluie, à Salaunes le 01/01/2021


Repérage le 01/01/2021 dans un nouveau secteur, à la recherche des nouveaux parcours entre Salaunes et Sainte-Hélène

Bonjour,

J’ai hésité cet après-midi entre la sieste et la balade… j’ai pris la mauvaise option, la balade.

La météo annoncée : « des averses éparses » .. Il a plu 2 h sur 2 h 30 de marche 😎 Elle commence bien cette année

Je suis parti à l’aventure au nord-ouest de Salaunes, en partant sur un chemin qui démarre chemin de Bédillon.

J’avais remarqué que les cartes d’OpenStreetMap indiquaient très peu de chemin alors que le site Géoportail en indiquait beaucoup plus.

Mon âme de cartographe et mon avis de découvrir d’autres chemins m’ont donc poussé vers cet endroit.

J’ai d’abord longé une rivière, sur un chemin large un peu sinueux ce qui est rare sur cette commune.

J’ai croisé à plusieurs reprises de long pare-feu, droit. Je pense des spots de marche nordique, pour faire de la technique ou de la vitesse.

Le hasard a fait qu’au loin dans la forêt, j’ai cru voir un pneu de voiture puis en zoomant un peu je me suis aperçu que c’étain un pin, avec une forme pour le moins originale. On dit que les arbres poussent en fonction de leur environnement et qu’ils sont ainsi les traces d’un passé qui parfois n’existe plus. Quel est le passé de cet arbre ?

Arbre circulaire Repérage Salaunes le 01/01/2021

J’ai pris l’habitude, de préparer mon appareil photo à chaque croisement. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de surprendre des animaux ou des oiseaux, qui s’échappent dès qu’ils me voient. Le fait d’avoir déjà l’appareil prêt, me fait gagner des précieuses secondes, cela m’a permis d’avoir le pompon d’un chevreuil 😳

Repérage Salaunes Pompon d’un Chevreuil le 01/01/2021

Cette marche, malgré la pluie fine, commençait donc très bien.

Puis j’ai changé d’avis, sur mon parcours initial, pour me diriger plus vers Sainte-hélène.

Je fais souvent des cartes que je ne suis pas. Sur le terrain, on peut être plus ou moins attiré par un chemin, un paysage qu’un autre, raison de ces changements.

C’est au moment de rentrer que les choses se sont corsées :

  1. La pluie fine du départ s’est transformée une pluie abondante
  2. L’appareil photo, n’avait plus de charge
  3. Mais ce n’est rien par rapport à la suite…

J’ai pris un chemin interminable, qui d’après mon sens de l’orientation devait me ramener sur le chemin du départ puis à la voiture, mais gros doute néanmoins…

Certain(e)s vont dire qu’il exagère, comme d’habitude, voici donc une photo, du chemin interminable …

repérage Salaunes le 01/01/2021

Une fois au bout, un petit virage sur la gauche et là une énorme flaque d’eau, puis une petit étang une vingtaine de mètres plus loin sur le chemin. Je passe avec la chienne dans les bois inondés, à deux reprises. J’ai souvent dit que je n’aimais pas les chaussures imperméables.. J’en ai acheté un peu sans le vouloir, j’ai bien apprécié 😳 . En fait elles ne prennent pas l’eau mais elles ne permettent pas non plus d’évacuer la transpiration. La bonne solution, c’est d’avoir deux paires de chaussures 😎 Une pour les périodes humides et une pour l’été.

Une fois de retour sur le chemin, j’ai bien vu mon chemin de retour, mais il était de l’autre côté d’un fleuve, disons d’une rivière de 2 à 3 m de large.

Je pense que le mieux pour comprendre est de voir la carte de mon parcours le (1) correspond à la zone avec les flaques d’eau et la rivière.

Carte du repérage à Salaunes le 01/01/2021

Je pense qu’un petit zoom sur la zone (1) vous fera mieux comprendre où j’étais

Zoom sur la zone inondée (1)

Je me suis alors souvenu de ce que m’avait Pierre une fois, le mieux dans ces cas-là est de se déchausser et de se rechausser après.

Le problème c’est que là j’aurais dû enlever plus que les chaussures et les chaussettes ..

La pluie était battante, et je me suis dit que je n’avais pas le choix, il fallait faire demi-tour..

J’avais réussi à l’allé de ne pas me mouiller les pieds dans les bois, au retour j’ai fait le plein.

La chienne qui marchait derrière sur le long chemin, est partie devant, à un bon rythme.

J’ai alors eu la réflexion suivante : « Si je n’avais été seul, comment aurait réagi la personne ?  » Elle aurait accepté si facilement de refaire la longue ligne droite sous une pluie battante, vous remarquerez, sur la photo, qu’il n’y a pas un endroit pour s’abriter.. où elle aurait pété les plombs 🐶

Ma chienne avait perdu de sa prestance mais elle filait droit, sans broyer du noir.

J’avais repéré la piste cyclable de Lacanau et je n’étais pas garé loin d’elle à Salaunes. J’ai arrêté toute tentative de raccourci et autres expériences, afin d’assurer le retour.

Certains diront que c’était une sortie de M…. moi je ne trouve pas vraiment, on est arrivé et je n’ai pas la crève. Et puis la marche, c’est aussi cela, c’est une activité d’extérieure, et puis on a vu plein de belles choses…

repérage segonnes 01-01-2021

repérage salaunes 01-01-2021 reflet

Sur mon chemin du retour je suis tombé sur cette maison isolée. pas celle de droite, celle un peu sur la gauche qui m’a fait penser à cette jolie chanson de Francis Cabrel heu … Laurent Gerra, la cabane au fond du jardin

repérage salaunes 01-01-2021 la maison au fond des bois

Comme vous savez, une bonne balade doit comprendre un pont, le voici, il mène vers une palombière

repérage salaunes 01-01-2021 pont + palombière

à bientôt

Jean-Marc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s