Archives du mot-clé Histoire

article en relation avec un lieu historique

Proche du château Giscours il y a un batiment sur lequel est inscrit « Salle D’ASILE »


Bonjour,
Une petite question a été posée aux participants de la sortie du 25 mai 2021 à Arsac, article sur la sortie.
Quel est le sens voire le rôle du bâtiment à côté du château
photo de Dominique :

Photo Dominique château Giscours Salle D'asile
Photo Dominique château Giscours Salle D’asile

Photographie  Jean-Luc : Marche ARSAC du 29 05 2021 (Salle d'asile Château Giscours)
Photographie Jean-Luc : Marche ARSAC du 29 05 2021 (Salle d’asile Château Giscours)

Marie a fait une recherche sur Internet et elle a trouvé pas mal d’information, voici le contenu de son mail

« La salle d’asile du château Giscours est bâtie en 1879 sur les plans d’Abel-Valentin Duphot pour accueillir les enfants du personnel jusqu’à l’âge de sept ans. En 1912, l’école est mise à disposition par les propriétaires du domaine et transformée en garderie pour l´ensemble de la commune.
Une salle d’asile pour les enfants de la propriété et pour ceux de la commune a été fondée par M. Cruse. Les enfants y sont gardés et instruits depuis la plus tendre enfance jusqu’à l’âge de sept ans ; ils sont alors envoyés à l’école de Labarde, dont M. Cruse est un des fondateurs.
 »

Merci Marie, nous étions loin de cette explication…
Jean-Marc

Le site internet qui vous permet de remonter dans le temps : Géoportail


Comment Géoportail permet de comparer des cartes entre plusieurs périodes

Bonjour,

Cet article répond aux questions suivantes :

  1. Comment comparer deux cartes de périodes différentes, une carte à droite et une carte à gauche, qui se déplacent en même temps ?
  2. Ou trouver des cartes des années 1950 ?
  3. Ou trouver des photos aériennes anciennes de notre commune, de notre lieux de vie ?
  4. Comment trouver différentes des cartes ma région ?
  5. cartes de Cassini XVIIIe, d’état-major (1820 – 1866), photo aérienne, etc.. de la France, de la Gironde, du Taillan, de Saint-Médard-en-Jalles, de Blanquefort, de Saint-Aubin-de-médoc etc..

J’ai déjà fait des articles sur le site GéoPortail.

Celui-ci dispose de deux solutions pour voir des cartes anciennes ou avec des caractéristiques différentes des cartes habituelles

  1. le site de https://www.geoportail.gouv.fr/
  2. le site de https://remonterletemps.ign.fr

Commençons par la solution proposée par Géoportail

Le principe :

  1. Ouvrir le site de Géoportail
  2. Saisir le nom de sa commune
  3. Changer le type de carte
  4. passer d’un type de carte à un autre
  1   lancer géoportail, cliquer sur ce lien
  2     Saisir le nom de la commune que vous voulez voir, dans notre cas « Le Taillan »
  3     Le site Géoportail affiche la commune du Taillan en vision aérienne
  4     On va cliquer sur le menu Burger avec le texte CARTES dessous (en haut à gauche de la page
  5     Le système affiche une partie des cartes existantes sur le site
Cliquer sur [Voir tous les fonds de carte]
  6     Le système affiche de nouvelles propositions de cartes
cliquer sur la flèche vers le bas pour faire défiler les cartes proposées
  7     Sélectionner par exemple la carte « Photographies aériennes 1950-1955
  8     le système affiche la nouvelle carte exactement à la même localisation que la précédente

Deuxième solution avec le site : https://remonterletemps.ign.fr

Le principe :

  1. Ouvrir le site de remonterletemps.ign.fr
  2. Se positionner sur la commune de son choix
  3. Sélectionner les deux cartes que l’on souhaite comparer
  4. Se déplacer dans les cartes, afin de comparer le lieux exacte de son choix
  1   Ouvrir le site remonterletemps.ign.fr, cliquer sur ce lien
  2     Voici une double vision de la France, Cliquer sur la zone de recherche en haut à gauche de la carte de gauche
  3     Nous allons dans notre exemple saisir « le Taillan-médoc, le système affiche une liste de propositions, cliquer sur celle de votre choix ou mieux « 33320 le Taillan-Médoc
  4     Nous voyons maintenant deux visions, du taillan-médoc, changer la carte de droite en sélectionnant « Photographies aériennes historiques 1950-1965 »
  5     Maintenant cliquer sur une des deux cartes et déplacer la souris. Vous verrez les deux cartes se déplacer de façon synchroniser, la molette permet de zoomer ou de dézoomer.. Voici la vision de notre point départ, de nos marches au Taillan-médaoc

Amusez-vous bien..

Jean-Marc

Préparation de la sortie de Marche Nordique à Avensan le samedi 13/02/2021


Nouveau secteur, nouveau parcours, spot de marche nordique, la totale…

Bonjour,

J’ai en réserve quelques secteurs entièrement nouveaux pour nos sorties de marche nordique, je vous propose ce samedi l’un d’eux.

Mais ce parcours en plus d’avoir de très jolies chemins, comporte une particularité historique forte : nous allons emprunter la voie romaine puis la voie des anglais, lorsqu’ils prenaient les bateaux à Soulac (port sur la gironde à l’époque) en direction de l’Angleterre : La Lébade.

J’ai fait plusieurs articles sur cette voie mythique, seule chemin permettant d’aller au nord du médoc pendant des centaines d’année (l’ancêtre de l’autoroute ..).

  1. Une voie romaine qui passait au Taillan médoc : « Ils sont fous ces Romains !.. »
  2. Repérage à Arsac le 28 Mai 2020

PS : des questions pièges seront posées aux participants.. vous avez encore quelques temps pour réviser .. 😳

Nous reviendrons au moment de la période des papillons, car il y en des centaines, à noter pour vos sorties en famille ou avec des ami(e)s, voir article sur le repérage en août.
mais, le problème avec les papillons c’est que l’on n’avance plus … ils se laissent approcher sans trop bouger..

Le départ se fera du stade à 9h10, mais dans la mesure du possible, merci de vous y rendre directement, l’adresse est : 12 chemin d’Yssan, 33480 Avensan, les échauffements se feront à partir de 9h30.

Merci d’optimiser au maximum l’espace pour se garer afin que tout le monde dispose d’une solution.

Voici un visuel de la zone pour se garer (actuellement une barrière devant chaque chemin).

Pour vous y rendre en voiture :

Plusieurs articles sur les repérages faits dans ce secteur :

  1. répérage n°1 Dimanche 07/02/2021
  2. répérage n°2 Dimanche 07/02/2021
  3. Repérage parcours de marche nordique/randonnée à Avensan le 9/8/2020, parcours « dit du papillon »
  4. Encore un Repérage de Marche Nordique sur Arsac et en grande partie sur Avensan

Une petite vidéo, faite par Muriel, lors d’un repérage, sur une partie du secteur que l’on va faire (une partie est impraticable avec la pluie de ces derniers jours)

Le plan prévisionnel du parcours

A samedi

Jean-Marc

Histoire de France et marche nordique


Bonjour,

Je vous propose un article, sur l’histoire en lien avec nos marches.

Alors que je cherchais des renseignements sur une voie que l’on va emprunter ce samedi, je suis tombé sur une carte fort intéressante de Saint-médard-en-Jalles, puis une deuxième, une troisième … 😳

Je ne vous dévoile pas tout de suite celle-ci.. afin de garder une part de mystère.

Je vous propose en premier une carte de notre marche du 3 Octobre 2020, au départ de la plaine des biges (circuit n°195)

Voici le plan, vous pouvez l’agrandir en cliquant dessus.

Voici un lien pour accéder à la carte sur le site CalculItinéraire

Nous sommes allés plusieurs fois dans ce secteur, un point remarquable, est le pont qui passe au dessus de la rivière le Guitard, le chemin très large à ce niveau descend vers le pont puis remonte de façon un peu abrupte, après celui-ci je vous fais prendre en fonction des sorties 3 directions.

J’espère que cette petite explication, vous permet de revoir le secteur.

Maintenant voici un extrait d’une carte trouvée sur Gallica, de 1845.

Le rond rouge est notre pont.

On découvre alors qu’une partie de notre parcours est dans l’ancien camp militaire, à la réflexion j’ai l’impression qu’il y a des restes, que je vous montrerais lors d’une prochaine sortie.

Voici le lien pour voir la carte en entier Plan du camp de St Médard / lithographie de Légé

Lien vers une deuxième carte toujours de 1845, celle-ci donne une vision plus générale des camps : Camp de la Gironde, août 1845 / J. Schwaerzlé sculp[si]t ; lith[ograp]ie de Kaeppelin, cette carte provient toujours du site de Gallica (BNF)

Un nouveau lien vers les plans de la garnison en 1845 à Saint-médard en Jalles Carte du camp de St Médard près Bordeaux / litho. Michel frères,

Dernière carte, toujours sur les camps de Saint-Médard-en-jalles Carte du camp de St Médard près Bordeaux et de ses environs / dressée par A. Ribeyroux ; et J. Pargade, propriétaires éditeur

Le fait, qu’autant de cartes soient faites, démontre l’importance de ces camps.

Vous pourrez découvrir plusieurs informations sur Saint-Médard notamment, le camp des lanciers nom toujours attribué à un secteur dans Saint-médard-en-jalles. Voici la carte d’aujourd’hui, avec le cercle rouge commun et la localisation du camp des Lanciers. Je passe souvent en voiture dans cet endroit pour éviter un feu.

On comprend mieux la présence militaire sur Saint-Médard-en-jalles, mais elle est en réalité beaucoup plus ancienne

Je suis sûr que lors de notre prochaine sortie au départ de la plaine des biges, on marchera différemment.

Pour en savoir plus

  1. Histoire de saint-médard-en-jalles
  2. Tous les articles historique présents dans le Blog

Jean-Marc

Une voie romaine qui passait au Taillan médoc : « Ils sont fous ces Romains !.. »


Article sur la Lébade, appelée aussi Levade et son histoire

Bonjour,

Suite à cet article : Le nom des chemins et lieux-dits dans la forêt Taillan-Médoc, une internaute m’a interrogé sur une voie romaine passant au Taillan médoc

Je ne parle pas ici de la rue voie romaine » au Taillan médoc, mais d’une voie qui aurait plus de 2000 ans.

J’ai tout de suite pensé à la lébade, mais un article de wikipedia la situe au Moyen Âge.

J’ai donc poussé mes recherches sur Galica, le site de la bibliothèque nationale de France. J’avais deux objectifs en savoir plus sur la lébade et idéalement trouver une carte la localisant. L’internaute m’interrogeait sur la localisation de la voie romaine qui passe après la maison « duranteau ».

J’avis en mémoire une carte qui situe la lébade, voici le lien de celle-ci : Carte situant la Lébade en Gironde.
Je pense que la localisation de la lébade est fausse au moins sur sa fin, je n’en sais rien au niveau du Taillan, vous serez pourquoi plus loin dans l’article.

Du coup j’ai la réponse, pour l’internaute, sur la suite du chemin après la maison. Le problème c’est que l’on parle de la lébade, et non d’une voie romaine.

Sur Gallica j’ai trouvé plusieurs ouvrages qui parlent de la Lébade, mais ils se contredisent

1er extrait

extrait la lébade

vous vous souvenez, j’ai amené le groupe en fin 2019 sur le site archéologique de Brion, lors de la sortie à Saint-Seurin de Cadourne.

Cela paraît logique que les Romains fassent une route vers ce haut lieu à l’époque romaine. Surtout qu’à l’époque Burdigala n’était pas plus grande que cette ville de Noviomagus. Petit rappel Brion n’est pas Noviogamus, c’est deux lieux différents.

Deux problèmes :

  1. la carte de la lébade ne passe pas par Brion, ce qui n’est pas logique
  2. la géographie des lieux il y a 2000 ans n’est pas du tout celle d’aujourd’hui. Soulac était en bord de Gironde, alors qu’aujourd’hui elle est en bord d’Océan. Voir les deux cartes en pages 3 et 4. On peut y voir la voie romaine, la localisation des villes etc..

Un deuxième extrait nous aide à comprendre

extrait la lébade

« Le tracé suit à peu près la voie romaine« , c’est logique, la géographie a changé, des villes se sont créées d’autres ont disparu sous les eaux, en 1000 ans on peut le comprendre. Donc la lébade n’est pas la voie romaine, mais elle a des parties communes.

Un troisième extrait va nous confirmer certains propos

Les Anglais ont été à Bordeaux, le fleuve est dangereux et capricieux. Ils se rendent donc par la terre, dans le médoc pour embarquer au port de Soulac en bord de Gironde pour partir. Ils ont donc fait évoluer la destination de la voie romaine.

Ce quatrième extrait indique la fin de la lébade

Ce dernier extrait, indique la présence d’une seconde route dans le médoc au moyen âge. Cette deuxième route est-elle aussi une ancienne voie romaine ?

Comme je vous l’ai indiquée dans un précédent article, au fil du temps, des constructions, des routes etc .. on détruit des morceaux de la lébade. Je n’ai pas exploré plus au nord du médoc, mais sur la commune d’Arsac, on peut marcher sur des bouts de ce chemin, et le sol montre bien que c’est une ancienne voie. Pour information pas très pratique en marche nordique, mais on ira quand même.
Autre remarque, à mon niveau en 4 ans, j’ai constaté l’ouverture de chemins et la fermeture d’autres, sur 1000 ou 2000 ans, même pour des voies plus importantes, on peut imaginer que c’est pareil.

Les deux sources sont :

  1. Étude sur la côte et les dunes du Médoc : littoral ancien, littoral actuel / par Pierre Buffault,… ; avec une eau-forte de L. Chatonet, de nombreux dessins de l’auteur… Buffault, Pierre (1866-1942). version texte et version numérisée
  2. La Chronique de Ludon en Médoc / Paul Duchesne extrait suite à la recherche lébade, autre lien vers cet ouvrage

Voici une vieille carte que j’ai trouvée sur Galica, qui donne un tracé de la lébade, malheureusement pas précis
carte ancienne du médoc. Vous pouvez zoomer sur la carte avec la molette de la souris.

Autres articles sur la lébade et sujets annexes :

  1. https://fr.google-info.org/9634307/1/lebade.html
  2. site Gallica filtre cartographie gironde
  3. http://clubdubalen.fr/bibli/fhso/34levade.pdf Je conseille particulièrement ce PDF, qui explique beaucoup de choses et qui confirme en partie mes déductions.

En espérant que ce voyage dans le temps vous a permis de mieux comprendre notre belle région et nos chemins de marche.

Jean-Marc

Repérage à Magudas/Martignas à la recherche des vestiges d’une maison romaine


Marche ce dimanche 13 Décembre 2020, dans le secteur Hestigeac à la recherche de maison gallo-romaine de Martignas-sur-Jalle.

Bonjour,

Ce dimanche j’ai décidé de partir à l’aventure entre Magudas et Martignas à la recherche de la maison gallo-romaine découverte au début du XX° siècle à Martignas au lieu-dit Hestigeac.
Voir L’histoire de Martignas

En fait j’avais repéré sur la carte un secteur que je n’avais pas cartographié et sans indication de chemin sur les cartes d’OpenStreeMap, un peu plus d’indications sur GeoPortail, mais rien à priori en rapport avec la vision aérienne.

J’en ai profité pour explorer un autre chemin découvert et non emprunté présent juste avant le passage de la Jalle de Saint-médard.

Je n’ai pas trouvé trace de ruines, mais je suppose que celles-ci sont à l’intérieur d’une ferme qui représente une surface importante de ce secteur et qui donne sur le chemin d’Hestigeac. Cela m’a néanmoins permis d’ajouter sur le site d’OpenStreetMap de nombreux nouveaux chemins et sentiers.

J’ai de plus en mémoire un nouveau parcours pour nos sorties futures.

Voici la carte de mon repérage.

Voici quelques photos

Repérage Magudas/Martignas-sur-Jalle le 13/12/2020 Chemin

Repérage Magudas/Martignas-sur-Jalle le 13/12/2020 (couleur d’automne)

Je vous rappel que toute sortie doit avoir son pont, le voici donc ..

Repérage Magudas/Martignas-sur-Jalle le 13/12/2020 (Le pont)

J’ai pris ce pin en photo, car je n’ai pas compris pourquoi en son milieu il y avait ces aiguilles et cette forme étrange. Je n’ai pas pu m’avancer, mais je n’ai pas l’impression que c’est une construction humaine.

Repérage Magudas/Martignas-sur-Jalle le 13/12/2020 (pin étrange)

Repérage Magudas/Martignas-sur-Jalle le 13/12/2020 (pin étrange)

Jean-Marc

Après l’histoire de Martignas-sur-Jalle, L’histoire Saint-Médard en Jalles


Christian, me propose de faire un article sur l’histoire de Saint-Médard en jalles

Bonjour,

il y a quelques temps Laurence m’avait proposé de faire un article sur l’histoire de Martignas-sur-Jalle, dont voici le lien. Celui-ci avait mis en évidence des faits que je ne connaissais pas sur Martignas-sur-jalle. Cela avait mis en évidence aussi un secteur de marche que je devais exploré à la recherche d’une maison romaine. Mail fait à la commune de Martignas-sur-Jalle pour connaitre le positionnement exacte.

Avant d’attaquer l’histoire sur Saint-Médard-en-Jalles je me suis interrogé sur l’origine du mot Jalles. j’ai écris un article sur le sujet L’hydronymie est la science et l’étude des noms de cours d’eau et d’étendues d’eau

Pour écrire cet article, je me suis inspiré du site de la veille de Saint-médard-en-Jalles, article consacrée à l’histoire de la ville
La ville a une histoire très ancienne, on a retrouvé notamment la présence d’un camp militaire romaine.

La première mention de Saint-Médard-en-Jalles connue date de l’an 1099.

Extrait du site de les portes du médoc consacré à saint-médard-en-Jalles :
« Les villages d’origine gallo-romaine portent toujours le nom d’un homme. Celui du propriétaire, du protecteur de la villa ou de son constructeur. Tel est le cas de la plupart des villages de notre commune : Gajac, Corbiac, Hastignan, Sérillan, Issac et peut-être Le Lignan. « Ces noms plus durables que des monuments conservent fidèlement le souvenir des anciennes familles gallo-romaines » (Male, revue des Deux mondes 1948, p.609). Si on remarque que la période gallo-romaine s’est prolongée durant cinq siècles, c’est-à-dire le quart de l’existence de notre pays depuis l’ère chrétienne, l’influence profonde romaine est très admissible. »

Il semblerait que la présence des divers jalles et ruisseau de la commune soit à l’origine de cette activité militaire. En effet, de nombreux moulins existent sur la commune, qui était des moulins à poudre.

J’ai lu un article très intéressant, sur la fabrication de la poudre avec des moulins, sur le site de la fédération des moulins de France

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a eu de nombreux accidents.
extrait du site de saint-médard-en-Jalles : « En 1660, le sieur Jéhan Dupérier achète un terrain à Henri de Montaigne sur lequel il construit six moulins à poudre situés entre les moulins à grains de Gajac et de Caupian. Jehan Dupérier trouva vite la mort dans une des nombreuses explosions qui émailla le début de cette activité, hasardeuse à cette époque. Une ordonnance du 26 mai 1666 autorise le fermier général Berthelot, commissaire général des poudres, à racheter à Marie Reculé, la veuve de Jéhan Dupérier, le site et les moulins endommagés. L’affaire sera conclue le 7 février 1671. La « Poudrerie Royale », puis Nationale, est née.  »

Je me permet d’ajouter un nouvel extrait de la page histoire du site de Saint-médard-en-Jalles : « Le 14 décembre 1789 marque la naissance officielle de la commune de Saint-Médard-en-Jalles (effective au 1er mars 1790). Au cours de la période de la Convention nationale (1792-1795) et du fait de l’importance de l’industrie de la Poudre, la commune a adopté le nom révolutionnaire de Fulminante-sur-Jalles. Il n’a pas survécu à la Terreur. »

Je pensais vous avoir amené lors d’une sortie à l’IGN sur le plus haut sommet de Saint-médard-en-Jalles, je me suis trompé, le point le plus culmine à 41 mètres et il est situé vers le milieu du camp de Souges.

Une sortie historique a été réalisé sur Saint-Médard-en-jalles le 9 février 2020, un fichier PDF donne un résumé des propos du guide Philippe Layrisse

Pour ceux qui aiment l’histoire et qui ont envie d’en connaitre un peu plus sur saint-médard-en-jalle, je vous conseille la lecture des 38 pages

Liens vers des sites utilisés pour réaliser cet article

  1. page Histoire du site de Saint-Médard-en-Jalles
    Un résumé complet et efficace de l’histoire de Saint-Médard-en-Jalles
  2. www.portedumedoc.com
    Très complémentaire avec l’article historique précédent
  3. L’origine de la poudrerie
  4. l’agence immobilière qui a fait un article sur les moulins
    Sur ce site vous pourrez voir la localisation de tous les moulins sur la Jalle.

  5. Visite historique de Saint-médard en Jalles
  6. Le poujeau de la chapelle
    Je vous conseille cette lecture car je vous ai fait passé sur le lieux, sans le savoir… il n’y a pas si longtemps..
  7. Carte interactive des rues de saint-médard en Jalles
  8. siyte de l’association d patrimoine de saint-médard en Jalles
  9. wikipedia Saint-Médard-en-Jalles
  10. Association patrimoine de Saint-médard-en-Jalles

Voici quelques cartes postales prises sur le site cparama : série de cartes postales anciennes de Saint-Médard-en-Jalles

Une autre carte postale :

Jean-Marc

L’hydronymie est la science et l’étude des noms de cours d’eau et d’étendues d’eau


Les Jalles, les gaves et autres noms de cours d’eau : hydronymie

Bonjour,

Alors que j’écrivais un article sur l’histoire de Saint-Médard-en-Jalles, J’ai réalisé que je ne connaissais pas vraiment l’origine du mot Jalle.

Cette recherche m’a permis d’apprendre un nouveau mot : hydronymie.

Définition de wikipedia : « L’hydronymie est la science et l’étude des hydronymes ou noms de cours d’eau et d’étendues d’eau (mers, golfes, lacs, etc.)

Elle se consacre à la recherche de leur étymologie et de leur signification, en se basant sur les transformations intervenues dans les formes anciennes du nom au fil des siècles, celles mentionnées ou attestées dans divers textes et documents du passé »

Vous avez surement remarqué, notamment en montagne qu’en fonction des vallées ou des lieux, les cours d’eau avaient une racine différente.
On connaît notamment les gaves : Gave de Pau, Gave de Lourdes ..

Mais il y a aussi l’Adour de Payolle, l’Adour de Lesponne etc..

On parle aussi de la Neste d’Aragnouet, la Neste de Couplan, la Neste du Moudang et la Neste de Rioumajou.

Vous avez peut-être entendu aussi : Gardon de Saint Jean du Gard, Gardon de Sainte Croix Vallée Française, Gardon de Saint Martin de Lansuscle, Gardon de Saint Germain de Calberte, Gardon de Saint Etienne Vallée Française, Gardon de Mialet, Gardon d’Anduze etc..

Enfin nos jalles : Jalle de Ludon, Jalle de Saint-Médard, Jalle de Blanquefort, jalle de Tiquetorte etc..

Voici la définition donnée par Wikipedia sur le mot Jalle : Une jale ou jalle (réfection récente) est le nom donné aux « cours d’eau » en Médoc. Cet hydronyme gascon est utilisé comme nom commun et intervient dans la dénomination de plusieurs rivières médoquines. Son diminutif est jalère.

A la lecture de différents sites, je vois apparaître un terme romain relatif à Saint-médard-en-Jalles : « Sanctus Medardus de Jalesio« , qui signifie Saint-Médard de Jalles et non en jalles. La ville appartenant à la famille Jalesio soit Jalles. Effectivement, le nom « Jalles » est bien un nom de famille.

Mais on trouve aussi le terme Celte : « Jale« . Du coup un doute subsiste sur l’origine exacte du mot Jalle, origine celtique ou nom d’un romain ?

Lien vers mes références

  1. Le dédoublement des noms de rivières dans la France méridionale (1989)
  2. Hydronymie pyrénéenne 2002
  3. Wikipedia Adour
  4. Wikipedia Neste
  5. Porte du médoc, c’est ce lien bien documenté qui sème le trouble sur le sujet
  6. Histoire de saint-médard-en-Jalles et de sa jalle

Quelques photos de nos jalles, en premier celle de Saint-médard-en-jalles

La Jalle de Ludon (prise au Pian-Médoc)

La jalle de Tiquetorte (je ne vous ai pas encore amené, j’ai besoin de poursuivre mes repérages .. mais on ira un jour c’est proche d’Avensan/Arsac

Jean-Marc

Tous les articles historiques présents dans le blog, en une page


L’histoire Bordeaux et ses environs présents dans le blog

Bonjour,

Je vous propose de regrouper dans cette page, l’ensemble des articles présents dans le blog abordant l’histoire ou intégrant des faits historiques.

Pourquoi avoir des articles sur l’histoire dans un blog sur la marche Nordique ?

Deux grandes raisons à cela :

  1. Il nous arrive de marcher dans des secteurs où des traces de l’histoire sont encore visibles. Je pense par exemple au chemin de la Lébade, le site de Brion, la Cagaraou ou la rivière du monastère, le Male Jordane etc..
  2. les périodes du confinement, nous ont permis aussi de découvrir l’histoire des communes dans lesquels nous allons : Martignas-sur-Jalle, Saint-Aubin de médoc etc. Mais aussi de voyager virtuellement, puisque nous sommes privés temporairement de certaines libertés
Sujet Lien
Qui oublie le passé ne saurait comprendre l‘avenir. ~ Sénèque (Les fragments) 😎
Histoire la marche nordique 😎 lien
Insolite : Il y a plus de 2500 ans, la dune du Pilat était habitée lien
L’origine du nom « Ruisseau du Monastère » autre nom le Cagaraou
Saint-Aubin de Médoc, Villepreux
lien
Site Archéologique de Brion
théâtre gallo-romain, ancienne carte du médoc
lien
PDF
La Lébade
Chemin du moyen âge entre Bordeaux et Soulac
lien
Revoir des vidéos de plus d’un siècle…
FIlm ancien colorisé et 60 images/ secondes en 4K
lien
sujets en 3 minutes pour découvrir et redécouvrir Bordeaux
Place de la bourse, Saint-Emilion et Place Gambetta
lien
Male Jornade (Guerre de 100 ans)
Bataille en 1450 entre le Haillan et Blanquefort
lien
L’histoire de Martignas-sur-Jalle
Préhistoire, maison gallo-romaine, origine nom de la ville
lien
L’histoire de la section marche nordique du Taillan lien

L’histoire de Martignas-sur-Jalle, proposition de Laurence


Laurence me propose de faire un article sur l’histoire de Martignas-sur-Jalle, allons-y 😎

Bonjour,

Suite à ma demande de sujets d’articles, Laurence, m’a proposé de faire un article sur l’histoire de Martignas-sur-Jalle.

En premier, il faut savoir que l’on marche souvent dans le secteur de Martignas, notamment en partant de la plaine des biges à côté de l’IGN à Saint-médard-en-jalles, un petit lien pour voir nos parcours. Nous avons fait aussi, une marche d’une journée, le 16 mars 2019, où nous avons mangé au Moulin Bidon (amphithéâtre etc..), voici le lien vers cette sortie. Cela rappellera des souvenirs, mais bientôt on va en refaire des souvenirs… 😳

Depuis de longues années, je fais des repérages pour vos faire partir de Martignas, mais il y a une zone inondée qui a l’automne et au printemps m’empêche de concrétiser cette sortie. Enfin l’été il y a des moustiques et des moucherons, pas simple donc lien vers un de ses repérages. Le coin est superbe, Laurence me donne envie d’insister et de vous proposer dès que l’on pourra une sortie pour le chemin des 7 ponts 😎

Nous nous égarons, revenons à l’histoire de Martignas.

Source : https://www.ville-martignas.fr/son-histoire/
« L’occupation humaine, près de la Jalle, est attestée depuis la préhistoire. Des trouvailles archéologiques, particulièrement des restes de poteries, ont été datées du néolithique jusqu’à l’âge de bronze. »

Une maison gallo-romaine a été retrouvée, avec un trésor de 1000 pièces au milieu du XXe siècle au lieu-dit Hestigeac.

Ma curiosité est à son comble, c’est un des rares secteurs que je n’ai pas exploré.. Du coup je viens de regarder la carte et je ne vois pas de sentiers signalés sur OpenStreetMap et il semblerait y avoir des débuts de chemin sur GéoPortail. Les vues aériennes montrent la présence de chemins. Le problème c’est que je ne sais pas s’ils sont privées ou publics.. je vais noter cela dans mes tablettes pour après le confinement … merci Laurence, je vais pouvoir faire l’explorateur, j’adore 😉

Nous avons fait une marche avec le groupe tout proche d’Hestigeac, lors de nos marches au départ de Magudas le 31/11/2019, lien vers l’article. le lieu-dit Hestigeac est un peu plus bas sur la carte.

Je vous laisse en bas les articles que j’ai trouvés sur Martignas, j’ai noté qu’une bataille durant la guerre de 100 ans a aussi eu lieu à Martignas-sur-Jalle, deuxième article sur cette guerre en quelques jours. Article précédant la Male Jornade. Je ne sais si on ne se souvient que des victoires, mais là aussi les Français ont gagné contre les Anglais, qui pour une raison inconnue, se sont enfuis avant la bataille le 25 juin 1453, et l’arrière-garde a été massacrée par les Français.

Enfin plusieurs anecdotes sur le nom de Martignas-sur-Jalle. Au moment de l’empire romain, le romain qui habitait le lieu devait s’appeler Martin d’où le nom de Martiniacus”, que l’on peut traduire par Terre de Martin.

La ville aurait dû s’appeler Martignac, comme Mérignac, Saint-jean-d’illac etc.. mais pour une raison inconnue à pris le nom de Martignas.
En 1938, le maire a décidé d’ajouter « -sur-Jalle ». Extrait de la page d’histoire de la mairie de Martignas-sur-Jalle “en raison de la similitude d’orthographe et de prononciation avec les autres communes, entraînant de nombreuses erreurs dans les services administratifs”.

Cette photo devrait rappeler des souvenirs

Merci Laurence pour cette bonne idée de parler de l’histoire de Martignas-sur-Jalle, que je pense peu d’entre nous connaissait.

Je vais regrouper dans une page tous les articles sur l’histoire, il y en a un certain nombre maintenant sur le blog

lien vers les articles

  • https://www.ville-martignas.fr/son-histoire/
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Martignas-sur-Jalle
  • https://www.gironde-tourisme.fr/patrimoine-culturel/site-de-moulin-bidon/
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Martignas
  • Jean-Marc